Parti Ouvrier Indépendant - Fédération 67 (Strasbourg Schiltigheim Haguenau Brumath Saverne Obernai…)
 







Accès à l'Espace Adhérents

Accueil du site > Actualité - Événements > Lutte des classes > Appel de la coordination des Comités et QG des Gilets jaunes de la Région (...)

Appel de la coordination des Comités et QG des Gilets jaunes de la Région Est, réunis à Strasbourg le 24 février 2019

mercredi 27 février 2019


Nous, 250 Gilets jaunes de l’Est de 38 villes, comités et QGs, nous nous sommes réunis ce jour à Strasbourg pour partager nos expériences et nous coordonner pour construire ensemble notre mouvement. D’autres assemblées et coordinations se sont déjà tenues et se tiendront. À l’étape où nous en sommes, la coordination du mouvement à la plus large échelle est indispensable : multiplions les contacts et les liens pour assurer le succès de l’action commune engagée dans notre lutte.

La force de notre mouvement des Gilets Jaunes :

Malgré la répression féroce et les pires calomnies de Macron et de son gouvernement, notre mouvement résiste et continue dans l’Est comme ailleurs. Partout en France, des centaines de milliers de Gilets jaunes s’organisent depuis des mois pour changer la société dans ce qu’elle a de plus injuste. Indépendamment de nos particularités qui sont une richesse, nous revêtons toutes et tous nos gilets jaunes et relevons la tête sur nos ronds-points et dans nos entreprises. Les villes, les villages, les quartiers et les lieux les plus ignorés du territoire depuis des mois s’éveillent. Sans attendre Macron et son grand blabla, nous menons le débat. Nous ne voulons pas seulement un juste prix à la pompe. Nous voulons également contribuer à poser les bases d’une société démocratique qui ne condamne pas à l’extrême pauvreté à un pôle pour fabriquer des riches toujours plus riches à l’autre. Notre combat conserve un soutien fort dans la population qui partage les problèmes de vie chère et d’organisation démocratique que nous avons posés.

Ce que nous voulons :

Nos revendications sont celles de la population qui en a marre de trimer pour gagner de moins en moins et payer de plus en plus cher ; qui en a marre de ne pas pouvoir débattre et décider elle-même de tout ce qui la concerne.

La liste de nos revendications est longue, mais les revendications essentielles sont les suivantes. Parce que nous voulons vivre et pas survivre, nous exigeons :

- des mesures immédiates contre la vie chère : l’augmentation de tous les salaires, pensions et allocations et leur indexation sur les prix ; la suppression de la CSG et de la TVA sur les produits de première nécessité.
- la justice sociale via la suppression immédiate du C.I.C.E. pour les grandes entreprises et le rétablissement de l’I.S.F.
- un pouvoir réellement démocratique pour tous et de tous qui passe notamment par la mise en place du RIC en toutes matières et révocatoire
- l’amnistie, l’arrêt immédiat des poursuites et des violences contre les manifestants.
- une véritable prise en compte du changement climatique qui ne s’oppose en rien à la justice sociale que nous réclamons.

Toutes et tous ensemble, pour que Macron dégage ainsi que sa politique au service des riches et des grands patrons !

Nous nous retrouverons, entre autres actions, à Colmar le samedi 2 mars pour manifester à 14 h à la Statue de la Liberté.

Strasbourg, le dimanche 24 février 2019

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace adhérents | Espace privé | SPIP | Debian Debian | XAMPP XAMPP | squelette